La maturité analytique, le OAMM et Dance Dance Revolution

J’aime beaucoup jouer à Dance Dance Revolution (DDR) sur ma console WII. Ça doit être à cause de l’heureux mélange entre la compréhension rapide d’une fonction ou d’une combinaison de fonctions et l’exécution motrice de cette fonction. Toujours est-il que je suis lentement passé du mode débutant, au mode intermédiaire, au mode avancé et au mode expert. Eh oui, je suis maintenant un expert à Dance Dance revolution et quand je démontre cette expertise à mes amis, ils ne peuvent pas faire autrement de se dire que c’est impossible de pouvoir jouer aussi rapidement.

Source : YouTube

L’importance de la maturité

N’en déplaise aux amateurs de Farmville ou de la Mafia sur Facebook ou aux explorateurs de Foursquare, pour qu’un jeu soit bon, il faut nécessairement que son scénario amène le joueur à progresser, à devenir meilleur, à se réaliser. Un bon scénario de persuasion donne progressivement au joueur des outils pour qu’ils se dépassent et pour qu’ils cherchent à se dépasser continuellement. Cette relation didactique entre le joueur et son jeu est d’une importance capitale. C’est que l’attrait de la pathologie maladive d’une manie n’exerce son influence que pour un certain temps.

Les dimensions de DDR

En plus de comporter 4 niveaux de difficulté, DanceDance Revolution comporte 5 dimensions qui sont le voltage, le stream, le chaos, le freeze et l’air. Ces dimensions déterminent la nature d’une chanson. C’est ce qui détermine pourquoi on  aime jouer à une chanson en particulier ou pourquoi on a beaucoup de difficulté avec une autre chanson.  J’aime beaucoup, par exemple, le voltage et le chaos, mais je redoute le freeze. C’est mon style.

Ces indicateurs sont présentés dans un tableau de bord facile à consulter. C’est un pentagone dont chaque extrémité représente une des dimensions. Plus l’extrémité d’une dimension est prononcée, et plus la difficulté de la chanson sera orientée en fonction de cette dimension.

Les dimensions de Dance Dance Revolution

test

Danser comme un zombie

Ce qui est intéressant quand j’invite de nouvelles personnes à venir jouer avec moi est de constater le grand nombre de gens qui ne prend pas en considération ce simple tableau de bord quand ils choisissent les chansons qu’ils vont danser. La plupart des gens font leur choix en fonction de leurs préférences musicales. Et ils ne comprennent pas que les dimensions d’une chanson ne correspondent pas nécessairement  à leurs préférences musicales.  Et ils dansent, dansent comme on tue des zombies.

Dance Dance Evolution ?

Supposons que je décide de danser sur la chanson Daft Punk is playing at my house de LCD Soundsystem. Je commence mon aventure au niveau 1. La chanson possède ses propres dimensions, qui ne sont pas les mêmes que celles d’une autre chanson.  À mesure que je m’adapte, je deviens de plus en plus à l’aise avec les dimensions de la chanson. Je me sens donc en confiance de confronter le niveau 2.

Lorsque je passe d’un niveau de difficulté à un autre, toutes les dimensions de la chanson deviennent plus difficiles en même temps. Il est impossible, par exemple, de devenir plus mature dans la dimension du voltage tout en conservant un état de maturité moins avancé dans la dimension du chaos. Le système n’est pas assez intelligent pour analyser les faiblesses et les forces d’un joueur et proposer de nouvelles combinaisons de pas personnalisées en fonction de sa maturité multidimensionnelle.

Si un joueur ne maîtrise pas assez bien une dimension spécifique d’une chanson, il sera tout simplement incapable de compléter cette chanson – à moins d’être chanceux. Il aura beau maîtriser à la perfection tous les pas du chaos, tant et aussi longtemps qu’il n’aura pas maîtrisé les pas du freeze – et que le freeze est une dimension importante de la chanson – il sera bloqué dans son évolution.

Et le OAMM dans tout ça ?

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Web Online Analytics Maturity Model est un modèle pour aider les entreprises à comprendre les forces et les faiblesses de leurs solutions d’affaires en ligne. À l’image de DDR, le OAMM possède différents niveaux de difficulté et différentes dimensions pour quantifier la maturité de l’analytique Web dans une entreprise.

Les 6 dimensions du WAMM sont  le management, les objectifs, la portée, les ressources, la méthodologie et les outils. Chaque dimension possède 6 niveaux de difficulté spécifiques.  Le modèle est représenté par un hexagone qui ressemble à une toile d’araignée.

Web Analytics Maturity Model

Source : immeria.net

Rencontre du troisième type

La beauté du Web Online Analytics Maturity Model réside dans son degré d’abstraction. Contrairement à DDR qui reste un concept bidimensionnel, le OAMM introduit la troisième dimension.  C’est qu’il est en même temps possible d’avoir un niveau de maturité élevé dans une dimension spécifique, tout en étant plus immature dans une autre dimension. Mon niveau de maturité  analytique peut, par exemple, être beaucoup plus élevé pour la dimension des objectifs que pour la dimension de la méthodologie.

Le problème est que, contrairement à Dance Dance Revolution, où il est pratiquement impossible qu’un utilisateur qui ne maîtrise pas toutes les dimensions de la chanson qu’il danse se rende au niveau expert, il est possible que le responsable d’une solution d’affaire en ligne joue à l’expert (ou se fasse conseiller par des « experts ») alors que la plupart des dimensions de son système relèvent plutôt du niveau débutant ou intermédiaire.

Puisque nous sommes souvent trop près des projets Web dont nous sommes responsables, et que les technologies du Web changent si souvent, il est parfois difficile de prendre le recul nécessaire pour juger des situations et prendre les meilleures décisions. Le OAMM met en lumière cette perspective et aide les organisations à mieux déterminer les facteurs critiques du succès d’une solution d’affaires en ligne. Ce travail est d’autant plus important que certaines entreprises consacrent souvent trop d’énergie (et d’argent) dans la dimension de la technologie alors que ce sont les dimensions des ressources ou du management qu’il faudrait bonifier.  Et elles dansent, dansent, comme on tue des zombies.

We got games

Vous êtes curieux ? Vous voudriez mieux comprendre ou faire comprendre à vos patrons la maturité analytique de votre entreprise sur le Web ? Vous pouvez maintenant participer gratuitement au Online Analytics Maturity Assessment, un exercice d’une dizaine de minutes qui vous permettra de faire le point sur votre situation, selon un regard externe à votre organisation. Une consultation gratuite.

Qui sait ? Peut-être que vous vous ferez prendre à ce jeu enivrant de la qualité et de l’amélioration continue.

This is so much harder than Dance Dance Revolution provient de la collection personnelle de TexMetz sur Flickr.