Mesurer la performance d’un compte Google Analytics

Je suis en train de faire des tests avec @loupinet pour se connecter sur l’API de Google Analytics. Le but du projet est de permettre aux gens qui utilisent Google Analytics de comprendre rapidement si leur compte est en santé et ce qu’ils peuvent faire pour en optimiser les performances. Tout se passera un peu comme une visite chez le médecin : les symptômes observés permettront de déterminer le ou les problèmes d’un compte analytics ainsi que ce qu’il faut faire pour remédier à la situation.

Processus et rapport de base

Le processus pour utiliser le service sera fort simple :

  1. le client se connecte à Google Analytics via notre service Web;
  2. il sélectionne le profil qu’il veut analyser et détermine le type de site (e-commerce ou non-e-commerce);
  3. un rapport est généré et un score est attribué à son compte d’analytique Web.

La première partie du rapport de base sera assez simple. Différentes dimensions et métriques seront analysées afin de comprendre si elles sont présentes ou non. Est-ce que, par exemple, le site comporte des objectifs de conversion? Des variables personnalisées? Le code de suivi de Google Analytics semble-t-il être bien installé? etc.

La deuxième partie du rapport de base laissera place à l’interprétation des données. Si, par exemple, le site comporte des objectifs de conversion, est-ce que les objectifs de conversion sont à la hausse? Depuis combien de temps? Les campagnes aident-elles vraiment à réaliser les objectifs? Quelles sont les sources de trafic les moins performantes? etc.

Big Data, métaanalyse et MBA

En plus d’aider les petites et moyennes entreprises à optimiser leur utilisation du Web analytics, le projet vise à générer le plus de données possibles à propos de l’utilisation de ces outils à grande échelle, dans divers secteurs industriels de différents pays. La métaanalyse de ces données sera en fait fort intéressante. Quels sont les secteurs de l’industrie qui utilisent le mieux l’intelligence de leurs données? Est-ce que ces secteurs sont les mêmes d’un pays à l’autre? etc. En fait, ce projet sera fort probablement mon projet de fin d’études au MBA. J’aurai le temps d’en polir bien des aspects d’ici là, mais je veux lancer le service le plus tôt possible. Ainsi, je pourrai mieux comprendre les besoins des utilisateurs tout en utilisant une méthode de développement agile.

Business is business

Bien sûr, il ne faut pas oublier le côté business du projet. En aidant les entreprises à mieux comprendre les forces et les faiblesses de leurs comptes d’analyse Web, j’ose espérer que certains finiront par communiquer avec moi pour que je les aide à être plus performants. Ce serait aussi sympathique que les gens qui le désirent puissent générer un rapport plus avancé ou avoir accès d’autres fonctionnalités payantes. Et que des rapports puissent être générés pour d’autres outils d’analyse que ceux de Google Analytics (Omniture?). Mais bon, il faut bien commencer par le début.

Analyse, dimensions et métriques

Pour ce faire, j’analyserai dans les prochaines semaines les dimensions et les métriques des éléments qui seront utilisées pour mesurer la performance d’un compte Google Analytics. D’entrée de jeux, je peux dire que certains des éléments qui seront analysés sont :

  • le code de suivi analytics;
  • les filtres;
  • les objectifs;
  • les campagnes;
  • les variables personnalisées;
  • le site search;
  • adwords.

D’autres éléments s’ajouteront sûrement, mais je pense que c’est un bon début.

Méthode de développement

La méthode que je propose pour développer le projet est :

  1. Rédiger un article pour analyser un élément ainsi que les dimensions les métriques qui permettront de mieux comprendre la santé d’un compte Google Analytics;
  2. Faire des tests avec l’API de Google Analytics pour déterminer ce qui peut être fait et ce qui ne peut pas être fait avec cet élément
  3. Tester avec des utilisateurs et recueillir leurs commentaires pour améliorer les diagnostics.

Le rapport sera très court au début du projet, mais le pointage des critères analysés sera quand même égal à 100. Quand de nouveaux critères s’ajouteront, le pointage des critères précédents devra donc être réajusté. Il est même possible que certains critères disparaissent du rapport de base, mais qu’ils soient conservés pour un rapport plus avancé.

Les questions de sécurité et de confidentialité des informations ne devront pas être prises à la légère, surtout si nous voulons examiner les comptes d’entreprises plus matures qui ont une présence en ligne. Il pourrait aussi être intéressant de proposer un service d’analyse comparative confidentiel pour comprendre ou une entreprise se situe en comparaison à d’autres entreprises dans le même secteur industriel (un à la manière du benchmarking report).

Vous avez des questions ou des commentaires à propos de ce projet? Vous aimeriez y participer de près ou de loin? Ou y contribuer financièrement? N’hésitez pas à laisser un commentaire!

En attendant, nous travaillons sur :

  • la mise en place du serveur et des technologies qui hébergeront le service Web;
  • l’implantation des méthodes d’authentification;
  • l’intégration de l’API de Google Analytics avec notre application;
  • la mise en place des mécanismes d’association des comptes Google Analytics avec OAuth pour faciliter l’accès des utilisateurs à leur compte.

La photo de modezero provient de Big Data and a Critique of Geek Culture.

  • http://kiwiworkshop.com SEO Mexico

    Toutes mes félicitations pour le projet.

    Avoir un compte GA, c’est une chose, savoir l’utiliser, l’exploiter et le comprendre en est une autre.

    Par contre tu n’as pas un peu peur d’en parler ouvertement bien avant son lancement ? J’entends par là, qu’on te pique l’idée ?

    Parce que là où je bosse, vaut mieux fermer sa gueule 😀

    En tout cas, pour l’aspect B2B, il y a de quoi faire….à suivre !

    • http://www.kinaze.org kinaze

      Merci pour le bon mot! Tu m’as bien fait rire avec : « là où je bosse, vaut mieux fermer sa gueule ».

      Je ne suis pas trop effrayé par le fait que quelqu’un me pique l’idée, car en fait, ce concept est déjà exploité par d’autres entreprises. De la façon que je vois ça, tant mieux si quelqu’un d’autre fait la même chose, nous pourrons comparer nos méthodes de diagnostics. En fait, ce n’est pas un projet si compliqué que ça à mettre en place, il suffit de prendre le temps de le faire… De plus, j’aime autant recevoir des commentaires avant le lancement final pour voir si je suis sur la bonne voie.

      Je retiens ton commentaire sur l’aspect B2B qui mérite d’être développé!

      Au plaisir!

      • http://twitter.com/SergeDescombes Serge Descombes

        En effet, utiliser l’API de Google Analytics pour des fins autres que la simple lecture de rapports n’est pas une chose nouvelle, mais cela reste néanmoins une discipline peu connue et donc non standardisée. Cela n’enlève donc aucun intérêt à ce projet, bien au contraire : il y a beaucoup à explorer.
        Bravo donc pour cette initiative !